Originaire de Rapa, cette jeune artisane a remporté le premier prix du concours du « Meilleur jeune artisan créateur » de l’année, organisé par le Service de l’Artisanat traditionnel.

Dès son plus jeune âge, Vainui a été initiée à l’art de la vannerie. Sa spécialité :  le tressage de aeho, roseau des montagnes typique des îles Australes. De la cueillette au tressage, sa mère a su lui transmettre son savoir-faire. Au fil des années, Vainui a su apprendre et se perfectionner dans ce domaine.

Pour ce concours, Vainui a réalisé un tableau dans lequel elle a souhaité mettre en avant les différentes techniques de tressage ancestrales du aeho. Elle a tenu a présenté cette oeuvre en hommage au précieux savoir-faire de ses ancêtres. La finesse et la technique de son tressage ont été saluées par les membres du jury et par le public.

 

Grâce aux partenaires Air Tahiti Nui et Tahiti Promotion, Vainui s’envolera pour Tokyo en septembre 2020, afin d’aller exposer ses créations à base de aeho au Tahiti Festa, un grand festival qui fait la promotion de Tahiti et ses îles, et qui accueille plus de 30 000 visiteurs chaque année. Une très belle opportunité pour cette jeune artisane.

Juste après avoir décroché le titre de « Meilleur jeune artisan créateur », Vainui a eu l’immense privilège de faire une vente inattendue samedi dernier. En effet, après la remise des prix lors du Salon des jeunes artisans créateurs, qui s’est tenu à la Maison de la Culture, Vainui s’est vue acheter un diadème entièrement confectionné en aeho, qui sera exposé au British Museum très prochainement. Le British Museum a tenu à encourager et mettre à l’honneur la grande gagnante de cette première édition.

Félicitations Vainui BARSINAS !