Le Ministre de l’artisanat, M. Heremoana MAAMAATUAIATAPU, a inauguré la 16ème édition du Salon de la Saint Valentin organisé, dans le hall de l’Assemblée de la Polynésie française, par l’Association de la bijouterie d’Art, présidée par Mme Fauura BOUTEAU.
Étaient également présents M. Teva ROHFRITSCH, Vice-Président du gouvernement, Mme Nicole SANQUER, Ministre de l’Éducation, M. Marcel TUIHANI, Président de l’Assemblée de la Polynésie française, M. Winiki SAGE, Président du Conseil Économique Social et Culturel, des représentants de l’Assemblée et Mme Laetitia LIAULT, Chef du service de l’artisanat traditionnel.
Dans son discours, le ministre de l’artisanat a félicité le savoir-faire, la qualité du travail et le professionnalisme des artisans qu’il estime à tout prix devoir préserver et protéger des imitations bon marché souvent d’origine étrangère au moyen d’une labellisation.

Le ministre de l’artisanat, également chargé de l’environnement, a rappelé les enjeux d’un développement organisé et raisonné de l’artisanat traditionnel qui doit tenir compte de la dimension environnementale.
En effet, secteur dont les produits sont obtenus par la transformation de ressources naturelles, les besoins en ressources doivent être anticipés par la mise en place de filières d’approvisionnement maîtrisées.

Le jury du concours s’est, quant à lui, réunit afin de délibérer sur les créations présentées par les artisans dans les catégories « nacre », « coquillage », « mixte » et « monde ».
Ce vendredi 10 février à 19h00, un défilé sera organisé avec la présentation des créations mises en concours suivie de la remise des prix.

Jusqu’au 14 février, les visiteurs pourront découvrir ce salon de la bijouterie d’Art polynésien (programme journalier).