Les floralies et le festival des Tuamotu

Les floralies et le festival des Tuamotu

Les floralies, une exposition horticole annuelle, où la diversité de la culture des légumes, des fleurs, des arbres et des arbustes fruitiers et d’ornement sont à l’honneur.

Le mot floralies, du latin floralia, est apparu en 1842 pour désigner une exposition de fleurs.

Au fil du temps, les floralies sont passées de la simple exposition végétale, à une recherche esthétique et culturelle. La dimension artistique est devenue incontournable, l’objectif étant de transmettre une passion et un savoir-faire botanique.

En Polynésie française, les fleurs ornent le quotidien des habitants et sont représentatives dans chaque événement culturel. Lieux publics, jardins privés, parcs, lieux de travail, elles sont partout et pour tous. Les floralies rassemblent les passionnés, professionnels comme amateurs.

Depuis 2018, l’agriculture et les produits de la mer polynésiens des 5 archipels, sont à l’honneur. Une première édition avait été organisée, avec les professionnels des îles-sous le vent. Les métiers et produits de l’apiculture, l’artisanat, l’agriculture, horticulture et la transformation ont été à l’honneur lors de ce festival.

Pour son dixième anniversaire, la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire en partenariat avec la fédération HEI TINI RAU et le service de l’artisanat traditionnel, organisent les floralies et le festival des Tuamotu autour du thème suivant :
« FENUA O TE ORA A ARA »
« Pour notre terre de vie, agissons ensemble »

L’événement prendra place sur le site de Mama’o du jeudi 23 mai au dimanche 2 juin 2019.

Les floralies s’organiseront, pour ces 11 jours, sur 4 espaces :

  • Les fleurs de MAMAN ;
  • Les plantes dépolluantes ;
  • Les fruits et légumes du terroir ;
  • Les plantes médicinales et aromatiques.

Pourquoi les floralies et le festival des Tuamotu :

Les floralies comme le festival des Tuamotu, vous feront découvrir des produits et des métiers relatifs à leur secteur et situation géographique.

Valoriser notre patrimoine végétal et le potentiel environnemental de nos savoirs faire traditionnels est une mission importante. Ils constituent des éléments clés du patrimoine polynésien, face à une montée incessante de la pollution et des pathologies qui y sont liées.

Enseigner par l’odorat et la vue, c’est ce qu’assure ces 11 jours d’exposition.

La politique agricole vise à préserver et valoriser notre patrimoine floral par des programmes et des actions de promotion des produits végétaux locaux.

Les horticulteurs, les agriculteurs, les artisans et transformateurs qui seront présents, partageront leur passion, leur savoir-faire, leurs découvertes gastronomiques et leurs secrets de préparation.

Un événement qui assure un partage, une transmission du savoir et de la richesse de notre patrimoine agricole, par des hommes et des femmes qui y ont consacrés leur vie.

Dans la perspective de l’interdiction des sacs plastiques à usage unique en Polynésie française, aucun sac plastique ne sera proposé sur le site. Cette année, les visiteurs seront invités à entreprendre une démarche alternative à ces habitudes. Un partenariat a été scellé avec le service de l’artisanat traditionnel afin de valoriser les savoirs faire traditionnels tout en proposant une alternative aux sacs plastiques à usage unique.

Des artisans traditionnels seront présents afin de proposer à la vente des « ‘ete » fabriqués localement avec des matières premières locales.

Les visiteurs auront la possibilité de se munir de leur propre « ‘ete » ou de s’approvisionner sur place.

Contact :
Tapuarii Barbos (CAPL) Coordinateur principal
E-mail : tapuarii.barbos@capl.pf
Tel : 40 50 26 90

Un marché polynésien à Paris

Un marché polynésien à Paris

Tahiti à Paris, le marché polynésien de la Délégation de la Polynésie française se déroulera du 22 au 26 mai, de 10h à 20h au 28 boulevard Saint Germain dans le Ve arrondissement de Paris.

Ateliers, dédicaces, danses et chants, initiations à la danse polynésienne (le Ori Tahiti), dégustations, gastronomie sur place, description des univers de la perle et du ukulele seront autant d’animations proposées en complément de celles de nos talentueux exposants (une vingtaine au total dont un tatoueur des îles Australes).

La semaine prochaine Tahiti et bien d’autres îles polynésiennes seront à Paris.

Ici le programme des animations.

Des places sont à réserver au sein des ateliers (tifaifai et carnet de voyage) ou pour les conférences (univers du ukulele et univers de la perle) en appelant au 01 55 42 66 00.

Et pour vous mettre en appétit, nous vous donnons les menus proposés lors de ces cinq jours de festivités.

Ouverture de la 1ère exposition de sculpture et tressage miniaturisés

Ouverture de la 1ère exposition de sculpture et tressage miniaturisés

L’inauguration de la 1re exposition de sculpture et tressage miniaturisés s’est déroulée ce samedi 18 mai 2019, dans la salle annexe de la mairie de Papeete, sous l’égide de la fédération des artisans « Vahine vaero Rimatara », présidée par M. Jacques TARINA, en présence de M. Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU, Ministre en charge de l’Artisanat, de Mme Myrna ADAMS, conseillère de la mairie de PAPEETE, de M. Makalio FOLITUU, Vice-président du C.E.S.C., et de Madame Laetitia LIAULT, Chef du service de l’Artisanat traditionnel.

Unique en son genre, cette exposition de créations miniaturisées a mobilisé 42 artisans de Rimatara, qui se sont réappropriés une pratique ancestrale, nécessitant dextérité et surtout de la patience en raison de la finesse des motifs et des tresses à réaliser (2 mm de largeur de pandanus) ainsi que des proportions à respecter.

Monsieur Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU a remercié la fédération de cette initiative, une première pour le public polynésien, et M. Hiro OU WEN, dont la réputation n’est plus à faire dans le milieu de la gravure, pour la transmission de son savoir-faire aux jeunes de l’île de Rimatara. En miniature, l’échelle, les proportions et la maîtrise des techniques et des outils adéquats sont des paramètres essentiels pour parvenir à un résultat satisfaisant.

Les personnalités et les invités ont ensuite procédé à la visite des stands et n’ont pas manqué d’être émerveillés tant les miniatures sont à l’identique de leurs formes et dimension originales.

Cette exposition est ouverte au public, de 8h00 à 17h00, à partir du samedi 18 mai et se clôture le dimanche 26 mai à 15h00, dans la salle annexe de la mairie de Papeete.

La 10ème édition du salon de la fête des mères

La 10ème édition du salon de la fête des mères

Du 21 au 26 mai 2019, les artisans d’Art honoreront les mamans lors de la 10ème édition du salon de la fête des mères qui se tiendra, une fois n’est pas coutume, dans le jardin de la Mairie de Papeete.

Organisée par l’Association « Artisanat d’Art», présidée par Madame Fauura BOUTEAU, avec le soutien du Ministère en charge de l’artisanat et le Service de l’artisanat traditionnel, cette exposition vente regroupe une quarantaine d’artisans, qui valorise leurs savoir-faire par la réalisation de pièces uniques dans la diversité de matières premières locales, notamment en nacre, coquillage, fibre, perle de culture, mais aussi de l’artisanat textile et accessoires de maison.

Véritable label de qualité et référence pour le secteur de l’artisanat traditionnel, cet événement, qui révèle la richesse des métiers d’art en Polynésie, se distingue par le professionnalisme de ses artisans dont le travail est source de réinventions permanentes, combinant astucieusement créations ancestrales et design contemporain.

A l’occasion de leur fête, faire plaisir à nos mamans donnera certainement l’envie à tout un chacun d’acheter ou d’offrir des pièces uniques et originales, à tous les prix, fruits du travail quotidien de ces créateurs passionnés qui conçoivent des pièces « fait-main » dans leurs ateliers.

L’inauguration officielle est prévue le mardi 21 mai 2019 à 10h00 dans le jardin de la Mairie de Papeete.

Les heures d’ouverture au public sont de 8h00 à 17h00 sauf le dernier jour, dimanche 26 mai où le salon fermera ses portes à 16h00.

Pour tout renseignement, contacter l’Association « Artisanat d’Art », Madame Fauura BOUTEAU au 87 750 363 ou Madame Rameny BUCHIN au 89 298 629.

La 1ère exposition de sculpture et tressage miniaturisés

La 1ère exposition de sculpture et tressage miniaturisés

Pour la première fois, une exposition artisanale de sculpture et tressage miniaturisés est organisée par la fédération des artisans « Vahine Vaero Rimatara » avec le soutien du Ministère de la Culture et de l’Environnement, en charge de l’artisanat, et le service de l’Artisanat traditionnel. Cette manifestation se tiendra dans la salle annexe de la mairie de Papeete, du samedi 18 mai au dimanche 26 mai 2019.

Grâce au travail et à la persévérance du Président de la fédération, Monsieur Jacques TARINA, et de la vice-présidente, Madame Iaera TEFAAFANA, cette exposition, qui réunit 25 artisans de Rimatara, permettra au public de découvrir la miniaturisation, un art ancestral autrefois très pratiqué sur cette petite île des Australes mais depuis disparu.

C’est sous l’impulsion de Monsieur Hiro OU WEN, sculpteur et graveur sur nacre, qui avait dispensé une formation axée sur la finesse des motifs et la sculpture miniaturisée, qu’est venue cette volonté au sein de la fédération de faire renaître cette technique ancestrale.

Dans le domaine de la miniature, la finesse du travail nécessite de la patience, une dextérité précise et minutieuse, avec des critères bien particuliers, comme des fibres de pandanus de 2 millimètres de largeur maximum. Pour atteindre un résultat parfait, l’artisan prend beaucoup plus de temps que pour tresser un panier de taille normale. En vannerie, la hauteur d’une miniature doit être comprise entre huit et douze centimètres et en sculpture, huit centimètres. La particularité des sculptures vient aussi des motifs spécifiques aux « Tuh’a’a Pae » réputés pour leur finesse.

Au programme, deux concours sur deux jours chacun, portant respectivement sur le tressage d’un panier en pae’ore et une sculpture sur bois, auront lieu du lundi 20 au jeudi 23 mai de 9 heures à 15 heures pour une remise des prix prévue le vendredi 24 mai à 10 heures.

Ouverte au public de 8 heures à 17 heures tous les jours, la première exposition artisanale de sculpture et tressage miniaturisés se clôture le dimanche 26 mai 2019 à 15 heures.

L’inauguration officielle est prévue le samedi 18 mai 2019 à 10 heures dans la salle annexe de la mairie de Papeete.

Ici le programme inaugural et journalier 

Pour tout renseignement, contacter la fédération « Vahine Vaero Rimatara », Madame Iaera TEFAAFANA au 87 759 017.

Ouverture du 21e salon du Tifaifai

Ouverture du 21e salon du Tifaifai

L’inauguration du 21ème Salon du Tifaifai s’est déroulé ce lundi 29 avril 2019, à la Mairie de Papeete, sous l’égide de l’association «TE API NUI O TE TIFAIFAI», en présence de Monsieur Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU, Ministre en charge de l’Artisanat, de Monsieur Michel BUILLARD, Maire de la ville de PAPEETE, de Madame Sylvana PUHETINI, 1re vice-présidente de l’Assemblée de la Polynésie française, de M. Makalio FOLITUU, 1er vice-président du CESC, de Madame Laetitia LIAULT, Chef du Service de l’Artisanat traditionnel, et de plusieurs représentants du Pays.

Madame Béatrice LE GAYIC a chaleureusement remercié le ministre de l’artisanat ainsi que le service de l’Artisanat traditionnel pour leur soutien financier et logistique dans l’organisation de son événement ainsi que le maire de la commune de Papeete pour l’accueil qu’il a toujours réservé aux artisanes du Tifaifai.  Elle profite également de cette tribune pour annoncer que l’association TE API NUI O TE TIFAIFAI promeut le Tifaifai à Paris aux mois de mai et de décembre 2019.

Pour cette présente édition, l’association « Te Api Nui O Te Tifaifai» a invité des jeunes de Papara qui se sont lancés dans la confection de produits artisanaux tels que sacs à pain, paniers, etc. en s’inspirant des techniques du Tifaifai.

Elle tient également à remercier, Madame Véronique KOHUMOETINI épouse BOULAY, agent du service de l’artisanat traditionnel pour toutes ces années de dévouement auprès des artisanes du Tifaifai et qui part prochainement à la retraite.

Monsieur Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU a pour sa part rappelé que le Tifaifai, qui tire ses origines du patchwork introduit par les missionnaires anglaises il y a plus de 200 ans, est devenu un objet de décoration incontournable des habitations polynésiennes voire de présents pour des événements importants tels que les naissances ou les mariages.

D’ailleurs, lors de l’exposition « Oceania » à Londres, il n’a pas manqué de remettre au président de la Royal Academy, un Tifaifai, en souvenir de ces missionnaires qui ont transmis leurs savoirs aux Polynésiennes, et qui depuis l’ont réinterprété. Aujourd’hui, le Tifaifai s’exporte à Paris, ce qui est une très bonne initiative.

Le ministre de la culture n’a pas manqué de remarquer les jeunes artistes qui ont excellé dans l’exécution de leurs morceaux aux sons du ukulele et du djumbé et remercie Madame Béatrice LE GAYIC de les avoir associés dans cette manifestation.

Le ministre a terminé son discours en dédiant cette journée d’inauguration à Madame Istella LEHARTEL, décédée à l’âge de 90 ans, qui a longtemps œuvré pour le secteur de l’artisanat.

Les personnalités et les invités ont ensuite procédé à la visite des stands et des Tifaifai en concours aujourd’hui jugés sur le thème de la plus belle création.

Le 21ème Salon du Tifaifai est ouvert au public, de 8 H à 17 H, du lundi 29 avril au dimanche 5 mai 2019 inclus, à la Mairie de Papeete.

Ici le Programme journalier