Les floralies et le festival des Tuamotu

Les floralies et le festival des Tuamotu

Les floralies, une exposition horticole annuelle, où la diversité de la culture des légumes, des fleurs, des arbres et des arbustes fruitiers et d’ornement sont à l’honneur.

Le mot floralies, du latin floralia, est apparu en 1842 pour désigner une exposition de fleurs.

Au fil du temps, les floralies sont passées de la simple exposition végétale, à une recherche esthétique et culturelle. La dimension artistique est devenue incontournable, l’objectif étant de transmettre une passion et un savoir-faire botanique.

En Polynésie française, les fleurs ornent le quotidien des habitants et sont représentatives dans chaque événement culturel. Lieux publics, jardins privés, parcs, lieux de travail, elles sont partout et pour tous. Les floralies rassemblent les passionnés, professionnels comme amateurs.

Depuis 2018, l’agriculture et les produits de la mer polynésiens des 5 archipels, sont à l’honneur. Une première édition avait été organisée, avec les professionnels des îles-sous le vent. Les métiers et produits de l’apiculture, l’artisanat, l’agriculture, horticulture et la transformation ont été à l’honneur lors de ce festival.

Pour son dixième anniversaire, la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire en partenariat avec la fédération HEI TINI RAU et le service de l’artisanat traditionnel, organisent les floralies et le festival des Tuamotu autour du thème suivant :
« FENUA O TE ORA A ARA »
« Pour notre terre de vie, agissons ensemble »

L’événement prendra place sur le site de Mama’o du jeudi 23 mai au dimanche 2 juin 2019.

Les floralies s’organiseront, pour ces 11 jours, sur 4 espaces :

  • Les fleurs de MAMAN ;
  • Les plantes dépolluantes ;
  • Les fruits et légumes du terroir ;
  • Les plantes médicinales et aromatiques.

Pourquoi les floralies et le festival des Tuamotu :

Les floralies comme le festival des Tuamotu, vous feront découvrir des produits et des métiers relatifs à leur secteur et situation géographique.

Valoriser notre patrimoine végétal et le potentiel environnemental de nos savoirs faire traditionnels est une mission importante. Ils constituent des éléments clés du patrimoine polynésien, face à une montée incessante de la pollution et des pathologies qui y sont liées.

Enseigner par l’odorat et la vue, c’est ce qu’assure ces 11 jours d’exposition.

La politique agricole vise à préserver et valoriser notre patrimoine floral par des programmes et des actions de promotion des produits végétaux locaux.

Les horticulteurs, les agriculteurs, les artisans et transformateurs qui seront présents, partageront leur passion, leur savoir-faire, leurs découvertes gastronomiques et leurs secrets de préparation.

Un événement qui assure un partage, une transmission du savoir et de la richesse de notre patrimoine agricole, par des hommes et des femmes qui y ont consacrés leur vie.

Dans la perspective de l’interdiction des sacs plastiques à usage unique en Polynésie française, aucun sac plastique ne sera proposé sur le site. Cette année, les visiteurs seront invités à entreprendre une démarche alternative à ces habitudes. Un partenariat a été scellé avec le service de l’artisanat traditionnel afin de valoriser les savoirs faire traditionnels tout en proposant une alternative aux sacs plastiques à usage unique.

Des artisans traditionnels seront présents afin de proposer à la vente des « ‘ete » fabriqués localement avec des matières premières locales.

Les visiteurs auront la possibilité de se munir de leur propre « ‘ete » ou de s’approvisionner sur place.

Contact :
Tapuarii Barbos (CAPL) Coordinateur principal
E-mail : tapuarii.barbos@capl.pf
Tel : 40 50 26 90

Inauguration du 1er Festival International du TIFAIFAI

Inauguration du 1er Festival International du TIFAIFAI

Le 1er Festival International du Tifaifai a ouvert ses portes ce vendredi 13 octobre 2018 à 10 h à la Mairie de Punaauia. Ce 1er Festival, organisé par de Madame Virginie BIRET, a été inauguré en présence du Maire de Punaauia et de son conseil municipal et du Service de l’Artisanat traditionnel.

Après une petite prière de bienvenue, Madame Virginie BIRET a raconté son parcours en tant qu’artisane. Ayant commencé à coudre à l’âge de 16 ans, elle a appris à bâtir le Tifaifai avec sa mère et sa grand-mère. Cette activité lui a permis d’exprimer sa passion pour cet art et subvenir aux besoins de sa famille. Aujourd’hui, à 79 ans, elle continue à coudre des « tifaifai ».

Madame BIRET en a profité pour s’adresser également à la jeunesse en arguant que l’on peut vivre du tifaifai si on en fait un véritable métier en ajoutant que cette manifestation a pour but la mise en valeur de cet art ancestral au niveau du Pacifique et de favoriser la transmission du savoir faire pour les générations futures.

Les œuvres, exposées au 1er étage, sont des tifaifai centenaires qui remontent à trois générations. Plusieurs artisanes ont contribué à cet évènement en présentant des chefs d’œuvre et trésors du triangle polynésien rassemblés dans ce festival de « tifaifai », « tivaivai », « tivaevae », « ‘iriti » des îles Australes ou encore « broderie » wallisienne, conservés précieusement par les familles de génération en génération et exposés que très rarement. Ce festival va permettre de découvrir ou de re-découvrir l’univers du Tifaifai : ses techniques, ses savoirs-faires, et surtout ses histoires.

Ce 1er festival du Tifaifai est ouvert du 12 octobre au 14 octobre 2018, de 08h00 à 17h00, à la Mairie de Punaauia.

Entrée : 200 F