La 13e édition du Salon Te Noera a te Rima’i ouvre ses portes à Mama’o

La 13e édition du Salon Te Noera a te Rima’i ouvre ses portes à Mama’o

John TOROMONA, représentant de l’Assemblée de la Polynésie française, Michel BUILLARD, maire de Papeete, et de nombreuses personnalités du Pays et de l’Etat ont participé à l’inauguration de la 13ème édition du Salon Te Noera a te Rima’i, ce matin au Parc expo de Mama’o.

Le Comité organisateur des expositions artisanales « Tahiti I Te Rima Rau », présidé par Nathalie TEARIKI, est à l’origine de ce salon, qui est devenu un incontournable des expositions de fin d’année. Plus de 80 exposants participent à cet événement présentant l’artisanat traditionnel des cinq archipels de la Polynésie française, sur le thème de la couronne de Noël « Hei no Noera ! »

A l’approche des fêtes de fin d’année, les visiteurs pourront ainsi trouver de nombreuses idées cadeaux, et découvrir des pièces uniques, sculptées ou gravées dans la pierre et le bois, des compositions alliant nacre et coquillage, des bijoux, des paniers des objets de décoration pour la maison ou pour le sapin, des tableaux, des vêtements et du linge de maison.

Plusieurs concours seront organisés tout au long de ce salon : confection de taie d’oreiller, de couronne de Noël, de tifaifai pour bébé et de parures. Les plus belles réalisations seront récompensées le lundi 23 décembre 2019 à 10h00.

Le public pourra également participer aux démonstrations gratuites organisées chaque jour sous le chapiteau.

La nouveauté cette année est la participation de l’opération ‘ETE à l’événement : des ateliers au tarif de          2 000 francs seront organisés pour apprendre à fabriquer son ’ete les mardis et jeudis de 9h00 à 11h00. Il suffit de s’inscrire, d’apporter son matériel dont la liste est à retrouver sur le site internet du service de l’artisanat traditionnel : www.artisanat.pf et les participants pourront repartir avec leur panier qu’ils auront confectionné eux-mêmes.

Enfin, les samedis et les dimanches, les visiteurs auront l’occasion de participer aux journées culturelles et artisanales. Culture, cuisine, défilés et danses sont au programme !

Le salon « Te Noera a te Rima’i » se déroulera du 06 au 24 décembre, et sera ouvert au public du lundi au dimanche de 9h00 à 17h30.

La 2ème édition du Salon du Tifaifai à Paris

La 2ème édition du Salon du Tifaifai à Paris

Du 26 au 29 novembre 2019, l’association Te api nui o te tīfaifai, présidée par Madame Béatrice Legayic, organise pour la seconde année consécutive, une exposition sur le thème du tīfaifai à Paris. Cet événement se tiendra dans les locaux de la Délégation de la Polynésie française, situé 28 boulevard Saint Germain.

Les horaires d’ouverture au public sont de 9h00 à 17h30.

Outre l’exposition de très beaux tīfaifai, le patchwork polynésien, des ateliers de confection seront proposés chaque jour à partir de 13h00. Les passionnés, y compris les débutants seront les bienvenus.
Seule obligation, s’inscrire au 01 55 42 66 00.

Plus d’informations sur le site de la Délégation de la Polynésie française à Paris

L’atelier Prokop a fêté ses 30 ans

L’atelier Prokop a fêté ses 30 ans

L’atelier Prokop a célébré son 30ème anniversaire, lors d’un vernissage suivi d’un cocktail qui se sont tenus dans la soirée du vendredi 15 novembre à la Mairie de Papeete. Les visiteurs étaient venus nombreux pour découvrir l’exposition et admirer les nouvelles créations de Woïta Prokop et son équipe.

L’exposition s’est poursuivie le samedi 16 novembre jusqu’à 17 heures, l’opportunité pour les amoureux d’artisanat d’art de venir apprécier le résultat de long mois de travail.

De somptueuses gravures et des créations toujours plus innovantes étaient au rendez-vous. Une exposition riche qui a su en séduire plus d’un !

Retrouvez les créations de l’atelier Prokop sur Facebook :

Atelier Prokop

Conférence sur la 1re édition du Salon des jeunes artisans créateurs du 21 au 24 novembre

Conférence sur la 1re édition du Salon des jeunes artisans créateurs du 21 au 24 novembre

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 25 octobre, le ministre de la Culture et de l’Environnement, en charge de l’Artisanat, Heremoana Maamaatuaiahutapu, et la chef du Service de l’Artisanat traditionnel, Laetitia Galenon-Liault, ont présenté la première édition du Salon des jeunes artisans créateur, qui se déroulera du 21 au 24 novembre sur le site de la Maison de la Culture. 

L’objectif est de  revaloriser le secteur de l’artisanat traditionnel auprès de la jeunesse polynésienne et de favoriser le développement de l’emploi dans ce secteur. 

Les visiteurs pourront découvrir une sélection des meilleurs jeunes artisans créateurs de Polynésie qui exposeront leurs plus belles créations. Cinq univers seront mis en valeur lors du salon  : la sculpture-gravure, la bijouterie traditionnelle, le tifaifai, la vannerie et la préparation des matières premières, étape primordiale au processus de création et de production des œuvres artisanales.  

Quatre références des univers représentés lors du salon, ont pour rôle d’accompagner les jeunes créateurs artisans dans leur projet professionnel. Il s’agit notamment de  Hiro Ou Wen, parrain de l’évènement et modèle de réussite dans la sculpture-gravure, Iaera Tefaafana de la vannerie, Mareva Orbeck, de la bijouterie traditionnelle,  et Virginie Biret, pour le tifaifai. Véritables exemples de réussite professionnelle dans l’artisanat traditionnel.

Le concours du « Meilleur jeune artisan créateur de Polynésie » :

Quinze artisans créateurs sont en compétition pour le titre de « meilleur jeune artisan créateur de Polynésie ». Chaque artisan présentera une œuvre innovante au concours. Toutes les œuvres présentées au concours seront exposées dans la salle Muriavai de la Maison de la Culture du 21 au 24 novembre.  

Les artisans ont disposé de deux mois, pour imaginer, créer et produire leur œuvre. Afin de les départager, chaque artisan créateur devra passer les auditions prévues les 18 et 19 novembre. Les créations seront également soumises aux votes du public dès le 28 octobre via la page Facebook « Salon des jeunes artisans créateurs », et via une urne sur place du 21 au 23 novembre à midi, dans la salle Muriavai de la Maison de la Culture.

Le lauréat du concours se verra attribuer un billet aller-retour Papeete-Japon-Papeete et un stand offert au TAHITI FESTA de l’édition 2020 au Japon. La remise des prix se tiendra sur le « Paepae a Hiro » de la Maison de la culture le samedi 23 novembre à 15 heures.

Le programme du salon :

En marge des stands d’expo-vente des artisans, les visiteurs auront la possibilité de découvrir un programme riche et diversifié avec de nombreuses activités :

– des conférences ouvertes à tous sur des thématiques liées à l’Artisanat traditionnel ; 

– des prestations de danse traditionnelle et un concert ;

– des ateliers ludiques gratuits d’initiation à l’artisanat, animés par les artisans ;

– une vente de ma’a Tahiti avec ambiance bringue prévue le dimanche 24 novembre de 11 heures à 14 heures.

Un salon éco-responsable :

Le salon des jeunes artisans créateurs s’inscrit également dans une démarche de protection de l’environnement. La buvette présente sur place proposera ainsi uniquement des produits issus de l’agriculture locale et s’engage à ne pas utiliser d’emballages en plastique à usage unique.

L’opération ‘ETE au salon :

Pour la 3e année consécutive, le Service de l’Artisanat traditionnel a mis en place l’ « opération ‘ETE » du 16 octobre au 31 décembre, une campagne de sensibilisation visant à valoriser le savoir-faire traditionnel des artisans en proposant des productions artisanales comme substituts aux sacs plastiques à usage unique.

Dans cette démarche, un jeu-concours de création de ’ETE ouvert à tous « Crée ton ’ETE » est organisé du 16 octobre au 24 novembre. Les créations de sacs présentées à ce concours seront exposées sur le stand d’information de l’ « Opération ‘ETE » pendant toute la durée  du salon. La remise des prix de ce concours aura lieu le dimanche 24 novembre à 15 heures et récompensera le créateur du meilleur ’ETE.

 

Ouverture de la 10e édition du salon de l’Artisanat d’art

Ouverture de la 10e édition du salon de l’Artisanat d’art

L’inauguration de la 10e édition du salon de l’Artisanat d’art s’est déroulé ce mardi 21 mai 2019, dans le jardin de la Mairie de Papeete, sous l’égide de l’association « Artisanat d’Art». Ont fait l’honneur de leur présence Madame Tea FROGIER, Ministre de la modernisation de l’administration, Monsieur Michel BUILLARD, Maire de la ville de Papeete, Madame Sylvana PUHETINI, 1re vice-présidente de l’Assemblée de la Polynésie française, Madame Nicole SANQUER, député de la Polynésie française, Madame Ina UTIA représentante du CESC, Madame Laetitia LIAULT, Chef du Service de l’Artisanat traditionnel, et plusieurs représentants du Pays et membres du conseil municipal de Papeete.

Madame Fauura BOUTEAU a remercié le ministre de l’artisanat ainsi que le service de l’Artisanat traditionnel pour leur soutien financier et logistique dans l’organisation de son événement ainsi que le maire de la commune de Papeete pour l’accueil qu’il a toujours réservé aux artisans d’art.

Monsieur Michel BUILLARD, apprécie  cette nouvelle formule d’exposition offrant une visibilité d’ensemble sur les produits exposés, et a donné rendez-vous l’année prochaine.

Madame Tea FROGIER a félicité les quarante quatre artisans qui vivent de ce beau métier de l’artisanat d’art, ainsi que Madame Fauura BOUTEAU pour son engagement dans leur représentation. Elle a mis en avant trois facettes importantes du métier d’artisan, qui sont la créativité, la fabrication et l’aspect commercial dont les caractéristiques permettent à l’artisanat d’art d’être toujours présent et sont les signes d’un dynamisme offrant d’agréables découvertes à chaque nouvelle édition.

Les mamans pourront être fêtées dignement au travers de pièces originales et « fait-main ». Toutes les préférences pourront être comblées dans la bijouterie, la gravure et la sculpture, la broderie et la couture, la vannerie traditionnelle, et plus innovant la savonnerie, la poterie, les luminaires et les tableaux décoratifs en 3 D.

Les heures d’ouverture au public sont de 8 h à 17 h, sauf le dimanche 26 mai où le salon fermera ses portes à 16 h.

Les floralies et le festival des Tuamotu

Les floralies et le festival des Tuamotu

Les floralies, une exposition horticole annuelle, où la diversité de la culture des légumes, des fleurs, des arbres et des arbustes fruitiers et d’ornement sont à l’honneur.

Le mot floralies, du latin floralia, est apparu en 1842 pour désigner une exposition de fleurs.

Au fil du temps, les floralies sont passées de la simple exposition végétale, à une recherche esthétique et culturelle. La dimension artistique est devenue incontournable, l’objectif étant de transmettre une passion et un savoir-faire botanique.

En Polynésie française, les fleurs ornent le quotidien des habitants et sont représentatives dans chaque événement culturel. Lieux publics, jardins privés, parcs, lieux de travail, elles sont partout et pour tous. Les floralies rassemblent les passionnés, professionnels comme amateurs.

Depuis 2018, l’agriculture et les produits de la mer polynésiens des 5 archipels, sont à l’honneur. Une première édition avait été organisée, avec les professionnels des îles-sous le vent. Les métiers et produits de l’apiculture, l’artisanat, l’agriculture, horticulture et la transformation ont été à l’honneur lors de ce festival.

Pour son dixième anniversaire, la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire en partenariat avec la fédération HEI TINI RAU et le service de l’artisanat traditionnel, organisent les floralies et le festival des Tuamotu autour du thème suivant :
« FENUA O TE ORA A ARA »
« Pour notre terre de vie, agissons ensemble »

L’événement prendra place sur le site de Mama’o du jeudi 23 mai au dimanche 2 juin 2019.

Les floralies s’organiseront, pour ces 11 jours, sur 4 espaces :

  • Les fleurs de MAMAN ;
  • Les plantes dépolluantes ;
  • Les fruits et légumes du terroir ;
  • Les plantes médicinales et aromatiques.

Pourquoi les floralies et le festival des Tuamotu :

Les floralies comme le festival des Tuamotu, vous feront découvrir des produits et des métiers relatifs à leur secteur et situation géographique.

Valoriser notre patrimoine végétal et le potentiel environnemental de nos savoirs faire traditionnels est une mission importante. Ils constituent des éléments clés du patrimoine polynésien, face à une montée incessante de la pollution et des pathologies qui y sont liées.

Enseigner par l’odorat et la vue, c’est ce qu’assure ces 11 jours d’exposition.

La politique agricole vise à préserver et valoriser notre patrimoine floral par des programmes et des actions de promotion des produits végétaux locaux.

Les horticulteurs, les agriculteurs, les artisans et transformateurs qui seront présents, partageront leur passion, leur savoir-faire, leurs découvertes gastronomiques et leurs secrets de préparation.

Un événement qui assure un partage, une transmission du savoir et de la richesse de notre patrimoine agricole, par des hommes et des femmes qui y ont consacrés leur vie.

Dans la perspective de l’interdiction des sacs plastiques à usage unique en Polynésie française, aucun sac plastique ne sera proposé sur le site. Cette année, les visiteurs seront invités à entreprendre une démarche alternative à ces habitudes. Un partenariat a été scellé avec le service de l’artisanat traditionnel afin de valoriser les savoirs faire traditionnels tout en proposant une alternative aux sacs plastiques à usage unique.

Des artisans traditionnels seront présents afin de proposer à la vente des « ‘ete » fabriqués localement avec des matières premières locales.

Les visiteurs auront la possibilité de se munir de leur propre « ‘ete » ou de s’approvisionner sur place.

Contact :
Tapuarii Barbos (CAPL) Coordinateur principal
E-mail : tapuarii.barbos@capl.pf
Tel : 40 50 26 90