Le ministre en charge de l’Artisanat et de l’Environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a présenté en présence de Madame Laetitia LIAULT, chef du service de l’artisanat traditionnel et des artisans, jeudi matin, au ministère de la Culture et de l’Artisanat, l’opération « ’Ete » une campagne de promotion des productions artisanales locales comme solution alternative aux sacs plastiques à usage unique.

Il s’agit d’utiliser des paniers traditionnels tressés en fibre végétale. Cette opération s’inscrit par conséquent dans une dynamique de développement durable basée sur les notions de transmission et de valorisation des savoirs et savoir-faire liés à l’artisanat. L’objectif de cette opération est d’inciter la population à changer de comportement et d’adopter les bons gestes afin de préserver l’environnement et la biodiversité.

Le mot « ‘Ete », qui signifie panier en tahitien, avec l’idée donc de contenir, mettre ou ranger des choses. Une phrase en tahitien résume bien toute la symbolique de l’opération : « ’Ete O Te Mau ‘Ite » représente le panier dans lequel les savoir-faire des artisans polynésiens peuvent être rangés pour être préservés. Le panier lui-même est ainsi symbole de ces savoir-faire.

Le concept « ‘Ete » consiste à créer quatre magasins éphémères les 1er, 2 et 3 décembre prochains. Les différents points de vente envisagés suivront les horaires d’ouverture des galeries marchandes des magasins participants :

  • Moana Nui à Carrefour Punaauia (9h00 – 19h00);
  • Pacific Plaza à Carrefour Auae Faa’a (vendredi et samedi: 7h30 – 19h00 / dimanche: 9h00 – 13h00);
  • Champion Mahina (vendredi et samedi: 7h30 – 19h00 / dimanche: 6h30 – 18h00);
  • Temahame Nui à Carrefour Taravao (9h00 – 19h00)

Durant ces trois jours, des vendeurs seront chargés de mettre en avant différents produits proposés par les artisans de Polynésie française en remplacement des sacs plastiques à usage unique et donneront des exemples concrets d’utilisation des produits artisanaux suivant les achats réalisés. Des ateliers de démonstrations ainsi que des rencontres seront également organisés avec les artisans participant à l’opération pour donner la possibilité au public d’échanger sur les produits qui ont été réalisés.

À travers cet événement, le ministère de l’Artisanat souhaite en résumé faire passer deux messages importants : d’une part, mettre en avant les savoir-faire des artisans traditionnels de la Polynésie française afin de les préserver et les transmettre aux jeunes générations qui prendront le relais et, d’autre part, mettre en avant des solutions concrètes pour pallier aux problèmes des sacs plastiques.