Le 31e Heiva rima’i a ouvert ses portes ce vendredi 21 Juin 2019 à 10h00 au Parc expo de Mamao. Organisé par  le Comité « Tahiti i te rima rau », et soutenu par le Ministère de l’Artisanat traditionnel, il a été inauguré en présence de Monsieur Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU, Ministre de la culture et de l’environnement, en charge de l’artisanat, de Madame Nicole BOUTEAU, Ministre du tourisme et du travail, de Madame Tea FROGIER, Ministre de la modernisation de l’administration et de Madame Isabelle SACHET, Ministre de la famille et des solidarités ; ainsi que des instances de l’Etat, du Pays, de l’Assemblée de la Polynésie française et du service de l’artisanat traditionnel.

Après la traditionnelle coupe du ruban d’inauguration, Madame Nathalie TEARIKI, présidente du comité « Tahiti i te rima rau », a souhaité observer une minute de silence pour « Mama Stella », de son nom Madame Istella TUAHU épouse LEHARTEL, artisane émérite qui a beaucoup œuvré pour la reconnaissance de l’artisanat traditionnel et notamment la création du Heiva Rima’i.

Elle a ensuite remercié et souhaité la bienvenue aux personnalités présentes, ainsi qu’aux 130 artisans exposant au sein du Heiva rima’i. Le thème retenu pour cette 31e édition est la couronne de « maire » parfumée : « Hei maire noanoa ». Ce choix n’a pas été fait par hasard puisque la présidente du Comité « Tahiti i te rima rau » a souligné l’importance de replanter cette fougère qui tend à disparaître. Elle demande au Ministre de l’artisanat d’encourager la plantation de toutes ces espèces végétales, pour préserver le patrimoine à la fois culturel et artisanal du Fenua.

Monsieur Heremoana MAAMAATUAIAHUPATU, lors de son allocution, a souligné le plaisir qu’il a d’être présent à chaque inauguration d’un salon artisanal, et a répondu très favorablement à la demande de préservation des espèces, faite par Madame Nathalie TEARIKI, soulignant que sans ces ressources naturelles, le monde de l’artisanat traditionnel perdrait une ressource essentielle à son art et à son savoir faire.

S’en est suivi une prestation de danse effectuée par des mamans du groupe de Madame Mickaëla FOLITUU, vêtues de magnifiques robes d’antan. Leur groupe a d’ailleurs été sollicité dans divers pays, dont l’Italie et les Emirats Arabes unis.

La délégation a ensuite visité chacun des stands issus des cinq archipels afin de faire valoir le savoir faire spécifique à leurs îles respectives : la vannerie des îles Australes, le travail des coquillages des îles des Tuamotu, les sculptures et le travail de l’os des îles Marquises, la couture, le tifaifai et la nacre des îles de la Société.

Vous pouvez trouver sur place un large choix de créations, dans tous les domaines de l’artisanat traditionnel. C’est le moment de profiter de la vaste diversité d’ouvrages proposés ! Alors n’hésitez pas et venez visiter un des plus beaux salons de l’année.

Un dispositif d’achat par carte bancaire est disponible sur le site.

Le salon est ouvert jusqu’au 14 juillet 2019 inclus, de 9h à 17h30.

Ici le programme journalier.