Le Ministre de la culture et de l’environnement en charge de l’artisanat traditionnel, Heremoana MAAMAATUAIAHUTAPU et le chef du service de l’Artisanat traditionnel, Laetitia LIAULT, ont présenté la 2e édition de la campagne de promotion ‘ETE qui s’inscrit dans une démarche de développement durable, des produits réalisés par les artisans polynésiens et pouvant être une alternative aux sacs plastiques à usage unique.

L’opération se décompose en 2 phases :                                                                   

  • Une opération de sensibilisation et de promotion auprès du grand public ;
  • Une action commerciale au centre Vaima les 22, 23 et 24 novembre.

‘ETE est le mot tahitien qui a été adopté pour cette opération, dans une logique de réappropriation du terme, et au-delà des objets et savoir-faire traditionnels.

Une phrase en tahitien résume bien toute la symbolique de l’opération : « ‘ETE O TE MAU ‘ITE »le panier dans lequel le savoir-faire des artisans polynésiens peut être rangé pour être préservé et transmis.

Les artisans participant à cet événement, pour la deuxième année consécutive, saluent l’initiative ministérielle qui a permis aux jeunes et moins jeunes de se réapproprier le ‘ETE délaissé il y a quelques années au profit de sacs importés. Aujourd’hui, les Polynésiens jusqu’aux dirigeants du Pays passent commande de ‘ETE.

Le ministre en charge de l’artisanat souligne que les différentes actions de sensibilisation pour la préservation de l’environnement, et depuis 2 ans l’opération ‘ETE, ont fait prendre conscience à la population du danger que représente pour l’environnement l’utilisation des sacs plastiques. L’adoption en 2019 de la loi du Pays sur l’interdiction définitive des sacs plastiques à usage unique viendra conforter cette réalité.